Réintégration socio-économique des femmes victimes de violence et des enfants orphelins chefs de famille dans des conditions de pauvreté  (RFVVECM), en partenariat avec d’ ARCS culture solidari, dans les Secteurs Gatore (Kirehe), Rukoma et Karama (Kamonyi), Muhororo (Ngororero).

 

Objectif global

Contribuer à la lutte contre la pauvreté  ainsi que l’exclusion sociale et économique des femmes et des jeunes  ayant ressenti le plus des conséquences du génocide
.
Objectifs spécifiques
– Doter aux femmes et enfants orphelins chefs de ménages qui  sont socialement émargés et qui ont été victimes de violence, les capacities de se suffire à eux-mêmes par les formations des techniques agricoles
et d’élevage et les donations pour des actions génératrices de revenus, entre autre l’élevage des chèvres, des porcs, des lapins, des poules; l’agriculture des légumes et des champignons.
– Favoriser l’intégration et la réintégration sociale et de travail en faveur des femmes et enfants orphelins chefs de ménages qui  sont socialement émargés et qui ont été victimes de violence par les formations relatives au développement personnel et social, aux droits, prévention et lutte contre les violences, la sante, genre et
développement, la résolution des conflits.

Activités
1. Mobiliser la communauté  à l’intégration et la reintegration sociale et économique en faveur des femmes et enfants orphelins chefs de ménages
2. Mettre  en place un comité consultatif  d’organisation et de suivi des activités de l’action
3. Dispenser des Formations aux bénéficiaires  en prise en charge de soi, Droit, violence, santé , gestion des conflits,  Genre et développement
4. Organiser  la collaboration des  associations partenaires et de conseillers communautaires qui travaillent en collaboration avec le secteur touché par l’Action.
5. Organiser l’accueil et le soutien psychologique pour les femmes victimes de violence  en vu de la  gestion des traumas et à la réhabilitation des femmes, des jeunes et des enfants  vivant avec le SIDA
6.Réaliser les actions génératrices de revenus: élevage des porcs, de chèvres, lapins, apiculture, agriculture légumière et fruitière, horticulture et des champignons
7. Organiser le suivi des Animateurs de suivi, les techniciens  et des femmes et enfants chef de ménage bénéficiaires des actions.
8. Identifier et diffuser les bonnes pratiques des ménages des bénéficiaires.
9.Mettre en place un stand de vente des produits des actions d’élevage et agricoles.